Ville de Rieumes Site officiel de la commune

Les maisons de Rieumes

maison arexis rieumes

L'habitat urbain médiéval est représenté pour tout le canton par trois maisons toutes situées dans le centre de Rieumes. Ce sont des constructions en pans de bois, autrefois remplis de torchis, remplacé au milieu du XXème siècle par des briques.

Seules deux présentent un réel intérêt, en effet la “maison Zanutel” (rue du four) eut sa façade alignée au XVIIe siècle.Il ne subsiste actuellement que le premier étage en pans de bois à remplissage de brique.

La maison Arexis, XVe siècle

La maison Arexis est située à l'angle de la rue Sagazan, elle présente deux façades et deux niveaux entièrement en pans de bois. Elle est datée de la fin du XVe siècle. Les cadastres de la commune montrent que cette maison fut occupé depuis 1832 par des gens assez aisés. Le rez-de-chaussée coté rue principale a été modifié lors de l'aménagement de la boulangerie actuelle. Le niveau supérieur, en encorbellement, est souligné par une sablière soutenue par des corbeaux de bois au profil mouluré assez détériorés en partie supérieure. Deux fenêtres à meneaux , séparées par une moulure horizontale, s'ouvrent dans un quadrillage formé de poteaux, de traverses et de croix de Saint-André (X) répartis en trois rangées horizontales et neuf verticales. L'angle des deux façades est marqué des poutres épaisses reposant sur un mur bahut. La façade de la rue Sagazan est plus longue. Au rez-de-chaussée, les pans de bois assemblés en poteaux et en écharpe reposent sur un mur bahut en brique, interrompu par une porte surhaussée de deux degrés, accès principal de la maison.

Le premier étage est séparé en deux parties : l'une est constituée principalement de poteaux, l'autre présente la même organisation que l'étage de la façade principale. Les solives dépassant la ligne de la façade attestent d'un alignement de celle-ci certainement au XVIIe siècle. L'intérieur primitif n'existe plus car des découpages récents ont divisés la maison en plusieurs appartements. Cependant, l'organisation des éléments de bois permettent de déterminer la présence d'une pièce principale où habitait le propriétaire des lieux. Une photographie prise au début du siècle (en couverture) montre qu'une seule fenêtre existait sur la façade principale, dont l'appui mouluré reposait sur deux corbeaux sculptés, toujours présents sur la façade. A l'époque médiévale, la façade la plus en vue concentre le décor. Le rez-de-chaussée n'était pas occupé par une boutique, mais par un pan de bois percé de deux fenêtres.

Le remplissage de briques fut réalisé entre 1900 et 1935 par Monsieur Canguilhem, ancien maçon demeurant toujours à Rieumes. Les briques provenaient de la démolition du four du boulanger situé dans la maison (les briques de la “maison Zanutel” ont la même provenance). Le bois utilisé dans toute la construction était coupé dans la forêt proche de Rieumes. Les poutres d'un seul tenant et d'une longueur importante marquent l'abondance de la matière première dans le secteur, son amoindrissement conduit à utiliser des bois plus courts. Le bois étant sujet au pourrissement, les murs inférieurs reposent toujours sur un mur bahut, de brique dans notre région.

La maison rue du Château

La maison rue du Château présente aussi deux façades en angles mais sur trois niveaux.

Pendant la Révolution, elle formait un vaste bâtiment avec d'autres parcelles, achetées par un bourgeois enrichi, et nommé exagérément le “château”. Cette maison fait partie du plus vieux moulon de Rieumes, construit à proximité de l'église.

L'utilisation de la technique de la croix de Saint-André pour la construction permet de la dater du XVe siècle environ. Le rez-de-chaussée a été entièrement refait en dur. Le premier niveau est souligné sur la façade la plus courte d'une solive, et l'autre façade est en encorbellement sur corbeaux de bois au profil mouluré. Ils supportent une sablière sculptée de motifs en accolade entre chaque support. Les deux façades sont quadrillées de poteaux et de traverses, avec par endroit des croix. Ces inégalités dans la construction dénotent des remaniements soit dans l'emplacement et le nombre des ouvertures (fenêtres), soit suite à des délabrement du matériau entraînant des réparations d'urgence.

Le dernier niveau présente une particularité : au dessus des sablières, s'organise un bandeau de croix , mais les fermes de la toiture débordent largement la façade et les liens ajoutés à la sablière supérieure indiquent que cet étage présentait un comble ouvert. Ce système permettait une ventilation complète du grenier tout en empêchant la pluie de pénétrer. Il se localise habituellement dans les quartiers occupés par les teinturiers ou les drapiers. Le manque de documents de l'époque ne nous permet pas d'apporter des précisions supplémentaires, pour l'instant, sur les activités commerçantes des occupants du lieu au XVe siècle.

Evénements à Rieumes

Aucun événement n'a été trouvé


lun

01

Mai

Exposition IBO

centre ville de Rieumes |  


mer

03

Mai

Ludothèque

Salle du Pigeonnier |  

Tout afficher

Actualités

Participez à la seconde édition de Savès Hèiro

Le 3 et 4 juin 2017

27 avril 2017

Participez à la seconde édition de Savès Hèiro

L’Office de Tourisme Savès 31 avec le concours de nombreux partenaires locaux (associations, commerçants, agriculteurs …) organise la seconde édition de...


TWIRLING BATON : RIEUMES en 1/4 de finale du championnat de France

18 avril 2017

TWIRLING BATON : RIEUMES en 1/4 de finale du championnat de France

26 athlètes représenteront le club en 1/4 de finale : les 15 et 16 avril à PAMIERS (09) en nationale 2...


Un pilier de la vie commerçante de Rieumes, nous quitte

10 avril 2017

Un pilier de la vie commerçante de Rieumes, nous quitte

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Marc Mazars ce jeudi 6 avril 2017. Marc Mazars était le...

Tout afficher